Fleche verte

ENGAGEMENT N°5
Améliorer la performance énergétique du patrimoine

Concrètement depuis 2009, Habitat 29 :

  • A intégré des critères énergétiques (DPE, coût des charges, appréciation des équipes…) dans son Plan Stratégique de patrimoine afin de traiter les logements les plus énergivores (classés E, F, G).
  • A placé l’amélioration de la performance énergétique au cœur des programmes de réhabilitation. De 2009 à 2013, 732 logements ont bénéficié de travaux de réhabilitation énergétique.
  • S’est appuyé sur les conseils d’experts pour réaliser les travaux les plus pertinents en termes d’économie d’énergie (chauffage collectif, isolation…) afin d’anticiper l’augmentation successive du coût des énergies.
  • A engagé une action massive d’amélioration du parc de logements individuels chauffés électriquement (450 logements en 3 ans). Cette démarche répond aux enjeux du Pacte Electrique Breton.
Stéphane BOISSELEAU - Armoën

"Nous accompagnons Habitat 29 dans sa démarche d'économies d'énergie durables et ce à toutes les étapes : de l'identification des types de logements à la réalisation des travaux, en audit et conseil et etc. les solutions sont innovantes, à la carte, sur du long terme et répondent à la diversité du parc, et permettent de diminuer les charges des locataires."
Stéphane Boisseleau, responsable d'Armoën (Groupe NEPSEN), assistance à maîtrise d'ouvrage énergétique

Picto lire l'interviewLisez le témoignage complet de Stéphane Boisseleau et découvrez comment Habitat 29 améliore la performance énergétique du patrimoine
   

Fléche axe 2

Habitat 29 prolonge son engagement ...
Pour atteindre le meilleur niveau de performance énergétique dans les logements anciens

ENJEUX ET OBJECTIFS
Optimiser la performance énergétique du patrimoine ancien pour garantir aux locataires une maîtrise des charges malgré les coûts de l'énergie.

 

Actions :

  • Réhabiliter d’ici 2016 près de 1 600 logements (collectifs et individuels) pour un montant de travaux de 44 millions d’euros. Chaque réhabilitation comprenant un volet important d’amélioration de la performance énergétique.
  • Mener différentes actions dans le cadre de la politique de maintenance pour agir sur la performance énergétique (isolations extérieures des bâtiments, remplacement du système de chauffage, menuiseries, ventilation…).
  • Ainsi, en 2013, 33 % du Plan de travaux annuel étaient consacrés à l’amélioration de la performance énergétique. Pour la période 2014-2016, 3 000 logements bénéficieront de ce programme pour un montant de 3,6 millions d’euros.
  • Poursuivre la mutualisation des achats dans le cadre du Plan de travaux annuel. En 2013, 80% des achats ont été réalisés pour 3 ans. L’économie générée par ces achats groupés, soit 20% du montant global, sera réinvesti dans d’autres travaux d’amélioration.Retour